4

4

mardi 30 septembre 2014

252-FICHE DE TRAVAIL DE TERMINALE SPÉCIALITÉ : UN EXEMPLE DE QUESTIONNAIRE DÉTAILLÉ




FICHE DE TRAVAIL DE TROIS PAGES
 ACCOMPAGNANT LE RENDU DE CHAQUE PRODUCTION PLASTIQUE
 DE LA CLASSE DE TERMINALE

(à rendre au professeur puis à ranger dans son classeur de cours)




PAGE I : SUJET, PROGRAMME, RECHERCHES ET PRODUCTION FINALE


NOM, PRÉNOM ET CLASSE :


LE SUJET


Rappelez ici l’intitulé et les consignes du sujet ; signalez s’il s’agit d’un sujet proposé par le professeur ou s’il s’agit d’un sujet libre.


EXEMPLE : « CITATION » : Faîtes une interprétation d’un tableau ou de plusieurs détails des tableaux suivants de Gustave COURBET (1819-1877), peintre français, réaliste, du milieu et du troisième quart du XIX° siècle :

-Le Désespéré (Autoportrait), 1843-1845, huile sur toile, 45x55 cm, collection privée.

-Les Baigneuses, 1853, huile sur toile, 227x193 cm, Montpellier, musée Fabre.

-La Vague ou La Mer orageuse, 1869-1870, huile sur toile, 117x160,5 cm, Paris, musée d’Orsay.

Format Raisin. Techniques sèches, techniques humides et collages obligatoires. Production en classe. 6 heures.


Un tel sujet entraîne des questions ou des problèmes à résoudre dans la production et donc à évoquer dans la Fiche de Travail et dans la prestation orale du Baccalauréat (si vous n’évoquez pas ces questions, c’est le jury qui le fera).


1-Qu’est-ce que signifie le terme « Citation » dans le champ des Arts plastiques ?
Pourquoi les artistes ont-ils copié ou interprété les œuvres des grands maîtres ?
Les réponses sont fournies dans le texte accompagnant le sujet et dans les articles du blog.


2-Qui est Courbet ? 
A quel siècle et à quel courant se rattache-t-il ? 
Quelles sont les caractéristiques de sa peinture et des tableaux proposés ?


3-Comment faire coexister dans une production des techniques différentes (techniques sèches, humides et collages) ?
Peinture et dessin sont souvent associés dans l’histoire de l’art mais l’association avec le collage n’apparaît qu’au XX° siècle : notez quelques noms d'artistes et de courants qui ont utilisé le collage, de 1912 (date de son apparition) à 2014.





LE PROGRAMME : 


Ciblez les liens de ce sujet avec les questions (la question de l’Œuvre pour les élèves de l’option de spécialité ; la question de la Présentation pour les élèves de l’option facultative), les artistes et les œuvres au programme.


La question de l’œuvre doit être déclinée suivant les quatre entrées du programme :

4-Œuvre, filiation et ruptures : interrogez la pratique au regard des critères institués et historiques.

5-Est-ce que Courbet est dans la filiation ? 
Est-ce que Courbet lui-même a fait des interprétations d’œuvres célèbres, et si oui, lesquelles ? 
Est-ce que Courbet est dans la rupture avec l’art de son époque ? 
Qu’est-ce que vous avez gardé de l’œuvre ou des œuvres de Courbet ? 
Qu’est-ce que vous avez changé et amené de nouveau (cadrage, composition, et techniques comme le collage qui date des années 1910 et la peinture acrylique qui date des années 1950) dans votre interprétation ? 
Dans le cas où vous avez choisi plusieurs œuvres de Courbet, comment les avez-vous fusionnées ?


-Chemin de l’œuvre : 
Interrogez le processus de création : de l’intuition à la diffusion.

6-Connaître l’œuvre de Courbet.
Savoir commenter grâce au Carnet de Travail, l’évolution de votre idée et la réalisation de votre production.


-L’espace du sensible : 
Abordez les relations de perceptions sensibles entre l’œuvre et le spectateur.

7-Quelle a été la réception des tableaux de Courbet au milieu du XIX° siècle ? 
Comment souhaitez-vous, à votre tour, que votre production soit reçue par le spectateur, voire quel(s) rôle(s) souhaitez-vous lui donner ?


-L’œuvre et le monde : 
Abordez le dialogue de l’œuvre avec la diversité des cultures.

8-Le collage existait dans la Chine ancienne mais a été remis au goût du jour avec Picasso et Braque en 1912, puis pratiqué par les cubistes, les dadaïstes, les surréalistes, les pop artistes, les nouveaux réalistes …



Dans un second temps, l’élève doit cibler les liens du sujet « Citation » avec les artistes au programme : Courbet, Duchamp, Kawamata :

9-Courbet lui-même s’est formé en étudiant et copiant les œuvres des grands maîtres. Ces œuvres l’ont donc influencé et il a même exécuté des interprétations de certaines d’entre elles.

10-C’est le cas également de Marcel Duchamp qui, de plus, a repris des œuvres de Courbet.





PISTES DE TRAVAIL ET RECHERCHES : 


Rappelez ici les idées explorées (pour les élèves de l’option de spécialité, dans le Carnet de Travail, avec croquis et schémas) puis expliquez l’idée retenue et son cheminement.


11-Comment s’est effectué votre choix des œuvres de Courbet ? 
Comment le choix de composition, de cadrage, de fusion des œuvres, de la gamme colorée, des matériaux à coller s’est-il effectué ?  
Qu'avez-vous gardé du ou des tableaux de Courbet ? 
Qu'avez-vous changé et comment ? 
Qu'avez-vous ajouté ? 
Comment ces choix ont-t-ils évolué et se sont-ils transformés entre votre idée de départ, vos notes et croquis du Carnet de Travail et votre production finale ?




PRODUCTION RÉALISÉE : 

Précisez ici la nature, les techniques et les dimensions de votre production ; décrivez et analysez la production ; expliquez la production en relation au sujet.

12-Quelles techniques avez-vous choisies ? 
Quelle est la part donnée à chacune des techniques utilisées dans votre production ? 
Comment ces techniques coexistent-elles ? 
Quels matériaux sont collés ? 
Quelle est la part (en relation au format) donnée au collage ?
Quel est le rôle particulier donné au collage (fond, sous-couche, relief, forme, représentation) ?



(Dans les cas où le sujet  implique un travail en volume, il vous faudra répondre aux questions suivantes.
Si votre production devait être exposée :
- comment serait-elle "présentée" ? La production elle-même serait-elle exposée ou laisserait-elle place à ses traces photo ou vidéo ?
- dans quel lieu (architectural, urbain, naturel) la production serait-elle exposée ? Le lieu ferait-il partie de la production ? Et si oui, en quoi ?

- y aurait-il interactivité entre votre production et le spectateur ? Et si oui, laquelle (point de vue, posture, parcours, manipulation, expérience sensorielle et psychologique) ?).






PAGE II : PHOTOGRAPHIES DE LA PRODUCTION



-   Si votre production est un dessin/peinture supérieur au format Raisin ou un volume, mettez trois ou quatre photographies aux points de vue différents, montrant l’ensemble et le détail de votre production. 
    Le jury de Baccalauréat découvrira votre production uniquement par le biais des photos, aussi ces dernières doivent-elles être bien cadrées (ne photographiez que des éléments de la production et rien d'autre), nettes et respecter les couleurs utilisées.




PAGE III : RÉFÉRENCES ARTISTIQUES



-   Mettez la reproduction photographique de quatre œuvres d’artistes différents dont une antérieure au XX° siècle et trois datant des XX° et XXI° siècles.
-   Accompagnez chaque photo du cartel complet de l’œuvre (NOM Prénom, dates de naissance, voire de décès, entre parenthèses, titre de l’œuvre en italique ou souligné, dates de création, voire nom du commanditaire et destination de l’œuvre, techniques utilisées et support, dimensions, ville et lieu de conservation). 
-   Accompagnez également chaque photo d’une phrase de description et d’explication, et enfin d’une phrase ciblant le lien avec votre production.

Pour chaque sujet, l’élève doit fournir des références artistiques de qualité, choisies parmi la production d’artistes reconnus (et non choisis au hasard sur Internet).
Pour cela l’élève dispose d’une part des ouvrages triés par le professeur au CDI de l’établissement et d’autre part des œuvres choisies par le professeur et positionnées dans les nombreux articles du blog. 
L’élève peut également travailler à la bibliothèque municipale et rechercher d’autres œuvres des artistes repérés sur le blog du professeur.


Pour le sujet « Citation », les trois œuvres du sujet étaient déjà des références mais l’élève devait en fournir quatre autres dont l’une d’elles antérieure au XX° siècle.

13-Courbet lui-même ayant repris des œuvres des grands maîtres, il semblait nécessaire de choisir une interprétation de Courbet, ce qui fournissait dans les 4 références exigées, l’œuvre antérieure au XX° siècle.

14-Duchamp ayant lui-même repris des œuvres des grands maîtres et ayant repris à la fin de sa vie, des œuvres de Courbet, la seconde référence pouvait donc être celle d’une interprétation de Courbet par Duchamp.


15-Il restait deux références à choisir portant sur le sujet. Elles pouvaient :

-soit porter sur la « citation » d’œuvres antérieures par des artistes du XX° et XXI° siècles, avec des techniques semblables, ou avec des techniques différentes (comme l’élève),

-soit porter sur les « citations » d’œuvres de Courbet ou de Duchamp aux XX° et XXI° siècles,

-soit porter sur la question du collage, en rapport avec votre production, avec la recherche d’œuvres mêlant peinture et collage, ou dessin et collage, ou encore dessin, peinture et collage, voire citation et collage.


Dans tous les cas, l’élève devait :

16-mettre les coordonnées complètes de chaque référence,

17-écrire une phrase de présentation de l’œuvre par rapport au sujet donné,


18-et enfin écrire une phrase expliquant le ou les liens de la référence choisie en rapport avec sa production personnelle.




SHOLIM (Milos Rajkovic, né en 1994), Sculpture n°2, 2014,
GIF animé.