4

4

mardi 31 octobre 2017

765-DU CORPS À L'OEUVRE : L'IMMERSION DANS LA MATIÈRE







- BRUS Günter (né en 1938), Self-Painting I, 1964.





- JACKSON POLLOCK (1912-1956), ARTISTE AMÉRICAIN (ACTION PAINTING)



- POLLOCK Jackson (1912-1956), L'artiste au travail dans son atelier, 1950,
En 1947, Pollock inaugure la technique du dripping all over en s’impliquant avec tout son corps dans le geste qui balance ou laisse couler la peinture sur la toile posée au sol, créant ainsi un lacis de lignes entremêlées. Il utilise plusieurs couleurs et ajoute parfois des éléments étrangers à la peinture (sable, verre brisé, ficelle, clous…).


- POLLOCK Jackson (1912-1956), Lavender Mist, 1950,
huile, peinture émail et peinture aluminium sur toile de 221x300cm,
Washington, NGA.




- KAZUO SHIRAGA (1924-2008), ARTISTE JAPONAIS (GROUPE GUTAI)



 - SHIRAGA Kazuo (1924-2008), Challenging Mud, 3ème essai, octobre 1955,
Tokyo, cour de la salle Ohara Kaikan Hall, dans le cadre de la First Gutai Art Exhibition.
L'artiste réalise une oeuvre entre peinture et sculpture (performance et oeuvre éphémère) et interagit avec une boue lourde, additionnée de ciment (pour en garder trace le temps de l'exposition) : le corps se recouvre de boue mais la terre est modelée à son tour. "Je peignais (...) avec tout mon corps pour créer une peinture. Je n'avais pas l'intention de faire une oeuvre en trois dimensions".


 - SHIRAGA Kazuo (1924-2008), Peinture au pied dans son atelier d'Amagasaki, 1956.




- YVES KLEIN (1928-1962), ARTISTE FRANÇAIS (NOUVEAU RÉALISME)



- KLEIN Yves (1928-1962), Anthropométries, performance en public du 9 mars 1960, Paris, Galerie Maurice d'Arquian.
Sous la direction de l'artiste, deux femmes utilisées comme des pinceaux-vivants, s'enduisent le corps de peinture bleue puis s'appliquent sur des supports au sol et au mur, imprimant leur empreinte (sans les bras). Pendant ce temps, neuf musiciens jouent la "Symphonie monotone", formée d'un son continu suivi d'un énorme silence.

KLEIN Yves (1928-1926), Anthropométrie de l'époque bleue, 1960,
 pigment pur et résine synthétique sur papier monté sur toile, 155x281 cm, Paris, MNAM.




- NAM JUNE PAIK (1932-2006), ARTISTE CORÉEN (FLUXUS)


- PAIK Name June (1932-2006), Zen for Head, 1962,
festival Fluxus Festspiele neuester Musik, Wiesbaden. 
l'artiste trempe sa tête et sa cravate dans l'encre et la sauce tomate et trace une ligne en rampant sur un rouleau de papier blanc disposé au sol, exécutant ainsi une partition de La Monte Young de 1960, Draw a straight line and follow it (Tracez un trait puis suivez le).





- GÜNTER BRUS (NÉ EN 1938), ARTISTE AUTRICHIEN (ACTIONNISME VIENNOIS)



- BRUS Günter (né en 1938), Self-Painting I, 1964,
tirage argentique, Hauser & Wirth Gallery.

- BRUS Günter (né en 1938), Ana, fin 1964,
action, Vienne, appartement Muehl, tirage argentique, 39,5x29, 4 cm et film 16 mm de 2 minutes 40, noir et blanc et muet.
L'artiste (l'un des fondateurs de l'Actionnisme Viennois) naît en se dégageant de lambeaux de drap 
dans une pièce peinte en blanc comme le corps nu de sa femme Ana, avant une bataille 
de peinture noire sur les corps, les objets et les murs (métaphore de l'acte de peindre).



- BRUS Günter (né en 1938), Promenade à Vienne, 5 juillet 1965,
l'artiste se promène en centre ville, vêtu d'un costume recouvert de peinture blanche 
mais le corps traversé entièrement d'une ligne noire, avant d'être verbalisé par un policier.

- BRUS Günter (né en 1938), Art et Révolution, 1968,
lors d'une performance collective, l'artiste le corps nu, urine, boit son urine, défèque, 
recouvre son corps de ses excréments, suce ses doigts jusqu'à vomir 
et finit par se masturber en chantonnant l'hymne officiel autrichien (ce qui lui vaudra 6 mois de prison).





- OTTO MUEHL (1925-2013), ARTISTE AUTRICHIEN (ACTIONNISME VIENNOIS)


- MUEHL Otto (1925-2013), dans Aktion 1, de NITSH Herman (né en 1938), 1962, 
l'acteur, comme crucifié, est aspergé de sang et dans d'autres actions, nu ou habillé, recouvert de sang ou de boue.

- MUEHL Otto (1925-2013), MaterialAktion n°16, 1965,
entre théâtre et peinture, les deux acteurs dotés l'un d'un masque de taureau, 
l'autre d'un masque d'aluminium, sont aspergés de liquides noirs, de farine, d’œufs...




- ANA MENDIETA (1948-1985), ARTISTE CUBO-AMÉRICAINE (ENTRE BODY ART ET LAND ART)


- MENDIETA Ana (1948-1985), Sans titre, série Arbol de la Vita (Arbre de Vie), 1977,
photographie couleur, corps de l'artiste, boue et arbre, action réalisée à Old Man's Creek, Iowa,
performance où l'artiste, par sa nudité, sa peau recouverte de terre, son contact et sa posture, 
communique avec les forces de la nature et se confond avec elles."C'est un chemin pour retrouver mes racines et redevenir
 un avec la nature. J'établis un dialogue entre le paysage et le corps féminin, symbole de maternité".

- MENDIETA Ana (1948-1985), Sans titre, série Silueta (Silhouettes), 1977
photographie couleur, le corps est recouvert de boue et planté de branches.


 
- MENDIETA Ana (1948-1985), Sans titre, série Silueta (Silhouettes), 1980,
photographie couleur, le corps d'Ana Mendieta est recouvert de boue, de pigment et de poudre à canon (utilisée dans les rituels) ; 
couché sur le sol, il évoque la vie et la mort, la nature et la culture, la présence, la fusion et la disparition.

- MENDIETA Ana (1948-1985), Isla, 1981,
photographie noir et blanc, 101,6x76,2 cm, New York, Galerie Lelong.




- GIUSEPPE PENONE, ARTISTE ITALIEN (ARTE POVERA)


- PENONE Giuseppe (né en 1947), Soffio1978,
terre cuite, 61.6 x 49.8 x 47cm, Collection privée.

- PENONE Giuseppe (né en 1947), Soffio 6 (Souffle 6), 1978,
terre cuite, 158 x 75 x 79 cm, Paris, MNAM,
l'artiste a marqué l'empreinte en creux de son corps vêtu et de sa bouche 
dans une masse d'argile évoquant une amphore ou une matrice.


- PENONE Giuseppe (né en 1947), Soffio di foglie1979,
New York, Marian Goodman Gallery.




- RICHARD LONG, (NÉ EN 1945) ARTISTE ANGLAIS (LAND ART)


- LONG Richard (né en 1945), River Avon Mud Hand Spiral, 1990
peinture et boue sur béton d'un fragment du Mur de Berlin, 120 x 100 cm.  

- LONG Richard (né en 1945), Garonne Mud Circles, 1990,
cercles concentriques en boue fluviale et peinture vynilique, D: 3m 50, Bordeaux, CAPC,
peinture pariétale sur toile blanche des cimaises avec empreintes de doigts et projections.


- LONG Richard (né en 1945), L'artiste travaillant à River Avon Mud Circle, 2011,
Berlin, Hamburger Bahnhof.




- JANINE ANTONI (NÉE EN 1964), ARTISTE BAHAMIO-AMÉRICAINE


- ANTONI Janine (née en 1964), Loving Care, 1992,
Janine Antoni est une artiste new-yorkaise qui utilise le corps dans ses expositions 
pour créer des performances originales, comme peindre avec ses cheveux ou ciseler ses sculptures avec ses dents. 

- ANTONI Janine (née en 1964), Paper Dance, 1993,

performance, oeuvre collaborative réalisée avec avec le chorégraphe Stephen Petronio
 et l'artiste du mouvement Anna Halprin. Exposition Ally, Philadelphia, FWM.




- NICOLAS FLOC'H (NÉ EN 1970), ARTISTE FRANÇAIS & RACHID OURAMDANE (NÉ EN 1971), CHORÉGRAPHE FRANÇAIS


- FLOC'H Nicolas (né en 1970), Performance painting #2, 2005,
photos et vidéo HD de 9 mn, 
avec le danseur et chorégraphe Rachid Ouramdane sur lequel est déversée de la peinture noire, 
projetée par les gestes du buste et des bras de ce dernier sur les murs blancs (évocation du dripping de Pollock).




- MIQUEL BARCELO (NÉ EN 1957) ARTISTE MAJORQUIN & JOSEF NADJ (NÉ EN 1957), CHORÉGRAPHE SERBE, 



-  BARCELÓ Miquel (né en 1957) & NADJ Josef  (né en 1957), Paso Doble, 2006/2016,
une performance de 40 minutes créée au Festival d'Avignon de 2006,
 par le plasticien Miquel Barcelo et le chorégraphe Josef Nadj, 
avec un mur, un sol et des vases d'argile, où la matière est frappée, 
gravée, modelée et portée comme un masque.




- JULIANA CERQUEIRA LEITE (NÉE EN 1981), ARTISTE BRÉSILO-AMERICAINE



- CERQUEIRA LEITE Juliana (née en 1981), Making of All around me, 2007.

- CERQUEIRA LEITE Juliana (née en 1981), Down, 2008,
plâtre, polymère acrylique et mousse polyuréthane durcis, 210x69x65 cm, Saatchi Gallery,
immergée nue dans une motte d'argile, l'artiste construit avec force et sensualité un parcours,
 qui une fois moulé, garde la trace de ses mouvements et de l'empreinte négative de parties de son corps




- DANIEL FIRMAN (NÉ EN 1966), ARTISTE FRANÇAIS


- FIRMAN Daniel (né en 1966), Réalisation du moule, 2013.

- FIRMAN Daniel (né en 1966), Solo, genoux pliés, 2013,
plâtre, peinture, Exposition Matière grise, LYON, MAC,
l'artiste, intégré au cœur d'un grand cube d'argile repousse la matière avec tout son corps, 
créant une Kinésphère qui conserve la trace négative de l'espace de son corps
 puis est exposée en creux, suspendue, ou en plein, en plâtre, et dans laquelle parfois le public peut pénétrer.
L'artiste est marqué par les arts de la danse et de l'architecture.














764-HELENA ALMEIDA (NÉE EN 1934), "CORPUS", PARIS, JEU DE PAUME, 2016




- ALMEIDA Helena (née en 1934), Pintura habitada (Peinture habitée), 1976,
photographie noir et blanc, acrylique, 40 x 30 cm, Collection Fernando d'Almeida.



VOIR LA VIDÉO (8 MN 10, 2016) PAR JEU DE PAUME,
HELENA ALMEIDA AU JEU DE PAUME,
9 FÉVRIER - 22 MAI 2016, PARIS, CONCORDE.













dimanche 29 octobre 2017

763-EUGÈNE DEGAND (1829-1911), PHOTOGRAPHE À NICE-13




ÉTUDE D'UN ALBUM COMPRENANT DES PHOTOGRAPHIES D’EUGÈNE DEGAND 


- Premier plat et dos de l'Album d'Ellen Frances How, dernier tiers du XIX° siècle.



VOIR LE DÉBUT DE CET ARTICLE

VOIR L'ARTICLE PRÉCÉDENT SUR LES ALBUMS DE DEGAND



PRÉSENTATION DE L'ALBUM


- "E.F.H." (dernier tiers du XIX° siècle), album (de luxe) d'Ellen Frances How (30x24 cm), chagrin plein cuir vert, premier plat orné d'un double liseré doré d'encadrement et, au centre, des initiales dorées ; dos à quatre nerfs et feuillets à tranches dorées (29x23 cm) ; album comprenant 50 tirages albuminés de formats divers (45 photos de paysages et 5 de tableaux), provenant de photographes nombreux et pour la plupart non identifiés. 

Ce recueil de l'anglaise Mrs. Ellen Frances How, album-souvenir de voyages en Suisse, Allemagne, France et Italie, comporte souvent des indications manuscrites à l'encre ou au crayon, généralement en anglais mais parfois en français (titres recopiés), placées sous la photographie et précisant le lieu et la date de visite : Alpes suisses, notamment en 1870 et en 1882, Cologne en 1874, Riviera en 1875-1876, Aix-les-Bains en 1876. 

Les dates de voyage à Lyon, Milan, Naples, Capri et enfin d'un nouveau voyage en Suisse ne sont pour leur part pas indiquées mais il semble que les photos ont été classées par ordre chronologique (de 1870 à 1882 ?), sauf une photo de Suisse de 1882 placée au début de l'album (décollée de l'un des derniers feuillets ?).



-  Feuillets du début de l'Album d'Ellen Frances How, dernier tiers du XIX° siècle,
avec des photographies du canton suisse des Grisons dont celle du feuillet gauche est datée de 1882
alors que celles de droite sont pour la plupart datées de 1870.




Ellen Frances How (c.1855-1934) est née à Whittington (Shropshire, England) vers 1855 (entre 1851 et 1855). Elle est la fille unique du pasteur et recteur William Walsham How (1823-1897) et de Frances Ann How, née Douglas (?-1887) qu'il épouse en 1849. 
Ellen, qui vit à Whittington avec ses parents, a entre 15 et 19 ans lors des photos des Alpes suisses et entre 20 et 24 ans à la date des photos de la Riviera. En 1879, elle accompagne ses parents dans leur déménagement au nord de Londres, son père ayant été nommé premier évêque suffragant de Bedford.
Elle se marie en juin 1886 avec Robert Lloyd Kenyon (1848-1931), homme de loi, et vit désormais avec lui à Pradoe (Oswestry, Shropshire).

Cet album est gravé à ses initiales de jeune fille et donc a été très probablement commencé antérieurement à 1886. 
Une très petite étiquette au revers de la couverture indique qu'il a été vendu par "Hill & Saunders - Oxford & Cambridge" (succursales photographiques actives entre 1856 et 1892) et donc entre 1856 et 1886, et plus probablement, du fait des dates des photographies conservées, entre 1870 et 1882.

Un tapuscrit, collé au centre du premier feuillet, comporte de plus le texte suivant : "E.F.H. is Ellen Frances How, only daughter of Bishop Walsham How, first Suffragan Bishop of Bedford (North London) then first Bishop of Wakefield. She married 1886 Robert Lloyd Kenyon of Pradoe, Oswestry".
Ce petit texte a peut-être été ajouté par Ellen Frances elle-même, après 1886. Le fait d'évoquer Wakefield implique au plus tôt 1889, date à laquelle son père quitte Bedford pour devenir évêque de Wakefield et le rester jusqu'à sa mort en 1897.

Il est très probable que les photographies de l'album gardent trace des voyages effectués par Ellen et ses parents lors de leurs vacances mais on ne peut l'affirmer avec certitude, les photographies ayant pu lui être expédiées ou rapportées.

La vie de l'évêque William Walsham How a été très étudiée et les recherches diffusées en partie sur Internet. On sait notamment qu'Ellen accompagnait et aidait son père dans sa mission et qu'elle lui servait de secrétaire. Elle lui est restée très liée, y compris après son mariage (1886), continuant à voir son père et à lui écrire (lettres conservées) jusqu'à la mort de ce dernier (1897). 

Ellen et son mari Robert n'auront pas d'enfants mais resteront unis jusqu'à leur mort dans les années 1930, Ellen décédant vers l'âge de 80 ans (entre 79 et 83 ans) le 13 mai 1934 à Atcham (Shropshire). On trouve sur Internet des photos de son père et de son mari mais pas d'Ellen.



-  Feuillets de la fin de l'Album d'Ellen Frances How, dernier tiers du XIX° siècle, 
avec des photographies non datées du canton suisse des Grisons.




Cet album comporte finalement de nombreux éléments permettant d'identifier la période de sa fabrication, l'identité de son propriétaire et la date des voyages et des photographies (terminus ad quem).

Il est nécessaire d'ajouter que parmi les photographies non datées des voyages :
- celle intitulée, Chemin de fer du Rigi et le Pilate (Suisse), est pour sa part obligatoirement postérieure à mai 1871, date d'inauguration de la ligne de chemin de fer,
- alors que celle intitulée, Lyon, Le Pont Lafayette, est obligatoirement antérieure à la reconstruction de ce pont à la fin des années 1880 (1888-1890),


LES PHOTOGRAPHES


J'ai pu retrouver une grande partie des tirages de l'album à l'identique sur Internet mais le plus souvent non identifiés eux aussi. Je livre cependant ci-dessous les auteurs de quelques tirages identifiés :

- Adolphe Braun (1812-1877), photographe français (studios à Dornach en Alsace et à Paris), pour une partie des photographies de Suisse (Canton des Grisons) datées de 1870, 

- Florentin Charnaux (1819-1883) (studio à Genève), pour une partie des photographies non datées (années 1870 ?) de Suisse (Canton des Grisons)

- Johann Heinrich Schönscheidt (1835-1903) (studio à Cologne), pour les photographies d'Allemagne datées de 1874 : vues de la cathédrale de Cologne,

- Giacomo Brogi (1822-1881) (studios à Florence, Rome et Naples) pour une partie des photos non datées d'Italie (milieu ou fin des années 1870 ?) : vues de la cathédrale de Milan et peut-être du tableau du Mariage de la Vierge de Raphäel conservé à la Pinacothèque de Brera à Milan),

- Giorgio Sommer (1834-1914), photographe allemand (studio à Naples), pour une partie des photos non datées d'Italie (milieu ou fin des années 1870 ?) : vues de Naples et de Capri (et peut-être, reproductions des trois tableaux du dernier feuillet de l'album).




- Anonyme, Pont de Solis. - Schyn (Suisse), photographie de l'Album d'Ellen Frances How, vers 1870,
tirage albuminé de 8,7x5,6 cm.


- BRAUN Adolphe (1812-1877), 6321 - Pont de Solis. Route de Schyn., vers 1870,
tirage albuminé sur carton de 10,5x6 cm, Collection privée.


- Anonyme, Milan (Estampe montrant l'intérieur de la cathédrale), photographie de l'Album d'Ellen Frances How, dernier tiers du XIX° siècle,
tirage albuminé de 15x9,8 cm.


- BROGI Giacomo (1822-1881), 3837 Bis, Milano, Interno della cattedrale, vers 1875,
vues stéréoscopiques sur carton de 8,5x17,5 cm, Collection privée.


- Anonyme, Chemin de Fer du Rigi et le Pilate (Suisse), photographie de l'Album d'Ellen Frances How, vers ou après 1871,
tirage albuminé de 15,2x9,3 cm.


- Succession de CHARNAUX Florentin (1819-1883), N° 465 - Chemin de fer du Rigi et le Pilate, vers 1871-1880,
tirage albuminé sur carton de 10x15 cm, Collection privée. 


-  Anonyme, N° 1101, Napoli dal Vomero, photographie de l'Album d'Ellen Frances How, fin des années 1870 (?),
tirage albuminé de 23,5x18 cm.


- SOMMER Giorgio (1834-1914), 1101 - Panorama dal Vomero (Napoli), 1872 (?),
tirage albuminé sur carton de 20x24 cm, Collection privée.
La fumée qui s'échappe du Vésuve, qui est présente mais moins nette sur la photo précédente,
 fait probablement suite à l'éruption du volcan du 26 avril 1872.



En ce qui concerne les 17 photographies de la Riviera, 2 vues de l'album (tirages oblongs) montrant San Remo sont identifiées comme l'oeuvre de Pietro Guidi, grâce à l'impression du nom de ce dernier suivi du numéro de la photo dans la série (au moins 70 vues numérotées sur San Remo) : "GUIDI 58" puis "GUIDI 54".

Ce photographe italien, aux dates de naissance et de mort inconnues, est actif à San Remo dans les années 1865-1880 (Strada Vittorio Emanuele, n°26, Casa Escoffier, 1er piano e Piazza Nuova). Il y réalise des photographies de paysage et d'architecture et des portraits des petits métiers traditionnels (costumi) mais également des photographies de botanique qui font sa célébrité dès 1870.



- GUIDI Pietro (?-?), Sans titre (San Remo, rue), détail d'une photographie (suivante) de l'Album d'Ellen Frances How, vers 1875,
tirage albuminé de 20,3x15,2 cm.


- GUIDI Pietro (?-?), San Remo (Rue), photographie de l'Album d'Ellen Frances How, vers 1875,
tirage albuminé de 20,3x15,2 cm.


- GUIDI Pietro (?-?), San Remo (Rue), photographie de l'Album d'Ellen Frances How, vers 1875,
tirage albuminé de 20,5x15 cm.


- GUIDI Pietro (?-?), San Remo (Rue), détail de la photographie (précédente) de l'Album d'Ellen Frances How, vers 1875,
tirage albuminé de 20,5x15 cm.





LES PHOTOGRAPHIES DE DEGAND


Les 15 autres photographies de la Riviera ne sont pas identifiées mais sont attribuables à Eugène Degand (1829-1911) : 5 vues de Cannes, 1 de Nice, 3 de Monte-Carlo, 1 de Villefranche, 1 de Monaco, 2 de Menton et 2 de La Bordighera, avec 3 tirages panoramiques (environ 21,6x8,3 cm) et 12 de plus grand format (environ 25,3x19,4 cm). Elles sont pour la plupart accompagnées de la date de 1875 ou de 1876 (saison d'hiver 1875-1876 ?). 

La vue du Golfe de l'Estérel au soleil couchant (Cannes), par sa belle étude de lumière en contre-jour, n'est pas sans évoquer certaines photographies contemporaines du photographe niçois Jean Walburg de Bray (1839-1901), avec notamment Effet de lune sur l'Estérel.

Une photo supplémentaire datée de 1876, placée sous celle de la Rade de Villefranche, offre une vue (18,5x10, 6 cm) des environs d'Aix-les-Bains en Savoie (vue de l'Abbaye d'Haute-Combe, Lac du Bourget) où Degand travaille les étés mais il n'est pas certain que ce cliché soit de lui ; je l'attribuerais plus volontiers à Emile Demay, photographe qui, pour sa part, possède une Maison à Hyères (Var) et à Aix-les-Bains.



- DEGAND Eugène (1829-1911), Eastern Bay, Cannes.. 1875 (Cannes, La promenade et les bains),
photographie de l'Album d'Ellen Frances How, vers 1875,
tirage albuminé de 25,1x19,6 cm.


- DEGAND Eugène (1829-1911), English Church. -- Cannes (Cannes, à droite, La Villa Vallombrosa ; à gauche, le cimetière du Grand Jas) - 1875,
photographie de l'Album d'Ellen Frances How, vers 1875,
tirage albuminé de 25,3x19,3 cm.


- DEGAND Eugène (1829-1911), (Île) S. Marguerite (vue de Cannes). 1875
et, West Bay -- Cannes. 1875 (Cannes, vue générale),
photographies de l'Album d'Ellen Frances How, vers 1875,
tirages albuminés respectivement de 217x8,5 cm et de 22,2x9,5 cm.


- DEGAND Eugène (1829-1911), Esterels (Cannes, Golfe de l'Estérel au soleil couchant),
photographie de l'Album d'Ellen Frances How, vers 1875,
tirage albuminé de 25,1x19,1 cm.


- DEGAND Eugène (1829-1911), Nice-1875 (Nice, vue générale),
photographie de l'Album d'Ellen Frances How, vers 1875,
tirage albuminé de 25,1x19,1 cm.


- DEGAND Eugène (1829-1911), Villa Franca - 1876 (Rade de Villefranche), 
et,  DEMAY Emile (?), Aix-les-Bains - 1876 (Abbaye d'Haute-Combe, Lac du Bourget),
photographies de l'Album d'Ellen Frances How, vers 1876,
tirages albuminés respectivement de 22,1x8,5 cm et de 18,5x10,6 cm.


- DEGAND Eugène (1829-1911), Monte-Carlo (Vue générale), 
photographie de l'Album d'Ellen Frances How, vers 1875-1876,
tirage albuminé de 25,2x18,9 cm.


- DEGAND Eugène (1829-1911), Monaco - 1876 (Vue du Rocher de Monaco)
photographie de l'Album d'Ellen Frances How, vers 1876,
tirage albuminé de 25,3x19,5 cm.


- DEGAND Eugène (1829-1911), Monte-Carlo, 1875 (Monaco, vue des terrasses du Casino de Monte-Carlo),
photographie de l'Album d'Ellen Frances How, vers 1875,
tirage albuminé de 25x19 cm.


- DEGAND Eugène (1829-1911), Casino Garden. -- Monte-Carlo (Les terrasses du Casino de Monte-Carlo),
photographie de l'Album d'Ellen Frances How, vers 1875,
tirage albuminé de 25x19 cm.


- DEGAND Eugène (1829-1911), Mentone. 1875 (Menton, Le quai),
photographie de l'Album d'Ellen Frances How, vers 1875,
tirage albuminé de 25x19 cm.


- DEGAND Eugène (1829-1911), Mentone in the distance. 1875 (Menton, vue prise des Roches rouges),
photographie de l'Album d'Ellen Frances How, vers 1875,
tirage albuminé de 25,1x19,4 cm.


- DEGAND Eugène (1829-1911), Bordighera. 1875,
photographie de l'Album d'Ellen Frances How, vers 1875,
tirage albuminé de 25,1x19,4 cm.


- DEGAND Eugène (1829-1911), Bordighera (palmiers à la Bordighera)
photographie de l'Album d'Ellen Frances How, vers 1875,
tirage albuminé de 25,2x19,5 cm.




Il est difficile de connaître le contenu détaillé des autres albums cités d'Eugène Degand (voir l'article précédent) mais les photographies ci-dessus peuvent être rapprochées d'albums datés vers 1875 intitulés, Nice et ses Environs (album en ligne de la BnF sur Gallica et album privé vendu en 2013). 

Trois des quinze photographies ci-dessus sont d'ailleurs identiques à trois des vingt-cinq photographies de l'album de la BnF : 
- Monaco, vue des terrasses du Casino de Monte-Carlo (BnF, fol.14v), 
- Monaco, vue générale (du Rocher) (BnF, f.15), 
- Cannes, La promenade et les bains (BnF, fol.24).

Enfin, si l'on recherche des clichés identiques à ceux de l'album étudié mais dans d'autres formats diffusés par Eugène Degand, on retrouve : 
- Cannes, la Villa Valombrosa (vues stéréoscopiques), 
- Cannes, Île Sainte-Marguerite (CDV et Cabinets),
- Cannes, Golfe de l'Estérel au soleil couchant (format panoramique), 
- Nice, vue générale (CDV et Cabinets),
- Monaco, vue du Rocher et Monaco, vue des terrasses de Monte-Carlo (CDV, Cabinets et vues stéréoscopiques),
- Menton, vue prise des roches rouges (CDV et Cabinets).

 Aucun des tampons présents au dos de ces tirages des années 1870 et 1880, n'indique, à ce jour, une date antérieure à 1874. Les photographies de la Riviera par Degand, achetées en 1875-1876 pour l'album d'Ellen, pourraient donc être de peu antérieures à leur date d'achat et correspondre à des clichés réalisés en 1874 ou 1875.